Swara Yoga : les flux praniques en pratique

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Ayurveda / Jyotish

Swara yoga est une des sciences du Yoga qui explique le mouvement du Prana  et son lien avec les rythmes biologiques du corps.

Le mot sanskrit ‘Swara’ peut se traduire comme ‘vibration, son, intonation’. Dans le Yoga, le Swara signifie le flux des vibrations du Prana dans le corps physique, ou autrement le son de la respiration.

On sait que le Prana entre dans le corps avec l’inspire et le Pranayama permet de contrôler la respiration avec l’ensemble de ses techniques. 

Le Swara n’est pas égal au Pranayma, le Swara yoga vise à développer la conscience des flux praniques dans le corps (et en dehors du corps pour les niveaux avancés).

Qu’est-ce le Swara?

Le concept de Swara yoga est assez simple pour un yogi (au premier regard) : on sait que tout naturellement on respire plus avec la narine droite ou la narine gauche, et que les narines s’alternent. Les Naadi (canaux énergétiques) sont reliées à la circulation pranique : Ida correspond au Swara gauche et Pingala correspond au Swara droit. Sushumna est actif seulement quelques respirations au moment de changement de narines.

Donc naturellement, le Prana circule plus dans une des narines pendant deux heures environ, puis il bouscule vers l’autre narine. Le changement va activer Sushumna pour quelques instants.

En prenant conscience de la narine dominante à un moment donné on prend conscience du flux du Prana du moment.

L’alternance des Naadis est associée au lien du corps avec les énergies de la Lune et du Soleil.

Déterminer le Swara dominant

Pour déterminer la narine active, fermez une des narines avec un doit et respirez activement avec l’autre. Puis changez. Comparez la respiration des deux narines, l’un des cotés est plus actif, vous respirez de ce coté avec plus d’aisance. Si vous n’arrivez pas à déterminer la narine active, refaites le test 10 minute après.

La respiration solaire et lunaire

Quand Ida naadi (la narine gauche) est activé : l’hémisphère droit du cerveau est activé. C’est le côté lunaire et il est associé aux planètes naturellement bénéfiques : Mercure, Jupiter, Vénus, Lune.

Cette influence suggère des activités douces, calmes et bienfaisantes : relations amoureuses et amicales, lectures, apprentissages, début des activités bénéfiques.

Quand Pingala naadi (la narine droite) est activé : le cerveau gauche est actif. C’est notre côté solaire, associé aux planètes maléfiques : Soleil, Mars, Saturne.

Pendant l’activation du flux solaire il est conseillé de faire des activités demandant du courage et de la détermination : activité physique ou difficile, manipulation des armes, début d’un conflit ou d’une discussion, saisi de la justice etc.

Le Sushumna naadi correspond à la respiration par les deux narines au moment de changement entre les cotés lunaire et solaire les deux sont actifs. Ce naadi est recommandé pour la méditation, l’introspection ou les activités spirituelles.

En pratique, si je me couche avec la narine droite active, j’ai du mal à m’endormir. Je dois aller au lit avec l’énergie lunaire dominante dans les naadis. Un autre exemple : je n’arrive pas à me concentrer pour lire un texte et j’ai la narine droite active, il vaut mieux commencer la lecture au moment de la narine gauche active. Encore un exemple : je dois aller voir mon supérieur pour discuter mon salaire. Je dois attendre que ma narine droite soit activée parce que cette démarche demande l’énergie solaire.

Pour les yogis pratiquants le Swara, pas besoin d’attendre, ils savent comment bousculer les flux énergétiques d’un côté à l’autre.

 

Swara yoga et Jyotish

Cette connaissance est également utilisée dans les prédictions : un astrologue védique peut répondre à une question rien qu’en écoutant sa respiration et/ou en observant la respiration de la personne qui pose la question. Selon le naadi actif et la connaissance de l’énergie du jour (le Panchanga et le hora), il est possible de savoir si le sujet dont on parle est bénéfique ou pas.

Laisser un commentaire